fbpx

Comment rédiger un texte commercial ?

La création de contenu web est un art qui ne doit pas être pris à la légère. Ici, nous vous expliquons comment rédiger un texte commercial, à savoir : les impératifs et les pièges à éviter. Nous vous délivrons également tous nos conseils pour écrire le meilleur contenu web…

Comment écrire un texte vendeur : priorité au SEO

Nous ne le dirons jamais assez : le SEO est une des clés de votre réussite. Non seulement un texte optimisé sera lu et repéré plus facilement par les moteurs de recherche, mais en plus, il sera apprécié par les lecteurs. Voici une partie des éléments du SEO que doit comporter votre texte commercial :

  • L’angle de votre contenu. Vous ne devez pas parler de plusieurs sujets dans le même texte. Un texte = un sujet. Si vous perdez le lecteur en cours de route, vous perdez un client potentiel.
  • Le titre. Votre titre doit être accrocheur et vendeur, sans en rajouter trop. Attention à ne pas non plus « survendre » votre produit. Si le lecteur est déçu par votre contenu, vous aurez brisé sa confiance. Comment, par la suite, acheter un produit à une entreprise en laquelle il n’a pas confiance ?
  • Le chapeau. Pour rappel, ce paragraphe accrocheur situé en haut de votre texte doit inciter votre client potentiel à poursuivre sa lecture. N’oubliez pas que vous avez 6 secondes pour donner envie au lecteur de vous lire. Notre conseil : écrivez votre chapeau en fin de rédaction !
  • Le contenu. Votre texte doit contenir les balises (H1 à H6) en respectant leur ordre. Ne jamais oublier les 5W (What, Who, Where, When, Why & How) qui vous permettront d’aller à l’essentiel. La pyramide inversée est également un élément clé pour une bonne rédaction. Vous partez d’une généralité jusqu’à atteindre votre objectif final.
  • L’interaction. Vous avez beau écrire votre texte seul, vous ne devez pas oublier votre futur client. Amenez votre lecteur à réagir. Posez-lui des questions, amenez-le à s’interroger sur sa façon d’agir. Le lecteur doit se sentir interpellé et touché par votre écriture. Ceci au point où il aura envie de connaître votre produit qui révolutionnera sa vie.
  • La présentation. Le visuel est une condition sine qua non à la lecture de votre texte. Personne ne veut lire un bloc de 800 mots sans un visuel agréable. Pensez aux images, vidéos, infographies, puces, etc. Notre conseil : pensez aux lecteurs sur mobile ou tablette. Un gros bloc texte les découragera encore plus rapidement. N’abusez pas du gras, des majuscules et des textes en italique.
  • Les mots-clés. Comment rédiger un texte commercial sans mot clé ? C’est tout simplement impossible. Sans ces mots, pas de reconnaissance de la part des moteurs de recherche. Pour cela, nous ne pouvons que vous conseiller l’utilisation de Rank4win. Un outil indispensable pour mettre en place une stratégie de mots clés efficaces qui optimisera votre contenu.

Ecrire un texte pour vendre : les pièges à éviter

1
Le mensonge
Il est si simple d’utiliser un titre racoleur, de survendre un produit… Sauf que c’est une technique qui se retournera rapidement contre vous. Si le client achète votre produit, il sera obligatoirement déçu de s’être fait arnaquer. Imaginez la mauvaise publicité que ce client vous apportera sur les réseaux sociaux…
2
Écrire sans preuve
Vous ne pouvez pas annoncer des statistiques ou des chiffres sans donner vos sources. Soyez précis dans les études que vous affichez.

Comment rédiger un texte commercial : nos conseils

N’oubliez jamais que votre objectif est d’inciter votre visiteur à acheter votre produit ou à vous fournir des renseignements le concernant afin que vous puissiez le recontacter.

  • Le fameux bouton CTA (Call To Action) doit être présent dans votre texte et ce, à plusieurs reprises. Votre futur acheteur peut être convaincu à n’importe quel moment par vos arguments. N’hésitez donc pas à placer plusieurs boutons. S’il n’a pas de bouton CTA à portée de clic, il aura le temps de changer d’avis une fois arrivé en bas de votre page. Attention tout de même à modérer vos ardeurs et à ne pas placer des boutons toutes les trois lignes.
  • Vous maîtrisez votre sujet et êtes le meilleur dans votre domaine ? N’hésitez pas à le dire et à le faire comprendre à votre client, sans pour autant tomber dans de l’orgueil mal placé. Soyez le meilleur en restant humble.
  • Faites relire votre texte à vos collaborateurs. Est-ce qu’ils ont envie d’acheter votre article ? Sont-ils d’accord avec les arguments évoqués dans votre contenu ? Ils connaissent bien votre produit et peuvent vous aider à corriger vos erreurs.
  • La langue française est une langue riche. Évitez donc les termes répétitifs, les fautes d’orthographe et de syntaxe. Il est fatigant de lire des textes truffés de fautes. Les erreurs de frappe ne peuvent pas tout excuser ! Faites appel à un véritable rédacteur web professionnel. Notre conseil : attention à ne pas vous laisser tenter par un prix de rédacteur web trop bas synonyme de mauvaise qualité.
  • Le vouvoiement est de rigueur. Votre public peut être exclusivement jeune. Ceci n’excuse pas la familiarité du tutoiement. Les Français aiment le vouvoiement et tiennent à marquer cette distance entre vous et lui. Respectez donc ce trait de caractère typiquement français si vous ne souhaitez pas brusquer votre public.
  • Incluez un caractère urgent à votre vente. Si le futur acheteur pense qu’il a deux semaines pour se décider, il va fermer la page pour prendre le temps de réfléchir et… ne jamais revenir ! Il ne doit pas quitter votre page sans avoir cliqué pour acheter ou au pire, sans avoir laissé ses coordonnées.

Comment rédiger un texte commercial ? Nous vous avons donné les clés de votre succès. N’hésitez pas à faire appel à nos rédacteurs SEO pour un plus grand professionnalisme.

Résumé
Comment rédiger un texte commercial : les pièges à éviter
Nom d'article
Comment rédiger un texte commercial : les pièges à éviter
La description
Comment rédiger un texte commercial ? Quels sont les impératifs ? Quels pièges éviter ? Nos conseils pour écrire le meilleur texte vendeur.
Auteur
Nom de l'éditeur
MyRedacteur
Logo de l'éditeur
commodo Donec quis velit, Sed ut quis, venenatis ut suscipit at